Vous êtes ici

Station 3: Pour aller plus loin : Le projet pâturage

 

Qu’est-ce que le projet pâturage?

La gestion par pâturage mise en place en 1999 dans la vallée du Leinbach est un projet-pilote d’entretien des milieux ouverts en zone Natura 2000 par pâturage mixte bovin-équin extensif. Des bovins Highland broutent régulièrement sur les prairies et ameublissent le sol. Cela évite que les prairies se transforment en friches.

 

Quels sont les objectifs de ce projet?

Outre l’entretien constant des prairies par les bovins, le projet permet d’atteindre quelques autres objectifs, à savoir :

 

 

  • Protéger les espèces et les habitats : grâce au maintien de l’ouverture des paysages, les habitats d’espèces animales et végétales rares sont protégés.
  • Préserver diverses espèces d’oiseaux : des transitions douces entre les surfaces boisées et les milieux ouverts permettent d’avoir une plus grande diversité d’espèces d’oiseaux.
  • Accroître la biodiversité : Ce projet-pilote contribue à accroître la biodiversité au sein du site « Natura 2000 ».
  • Préserver le paysage façonné par l’activité humaine : Le paysage anthropique existant, qui présente un fort intérêt touristique, est préservé.
  • Favoriser le renouvellement des nappes phréatiques : le pâturage extensif est un usage respectueux de l’environnement et favorable au renouvellement des nappes d’eau souterraines.
  • Préserver les espaces en herbe pour les chevreuils : Les prairies sont utilisées par les chevreuils qui viennent y brouter. Les chevrettes y mettent bas.

 

Comment ce projet a-t-il vu le jour ?

En raison de l’abandon progressif de l’agriculture dans la vallée du Leinbach, les prairies qui étaient régulièrement fauchées autrefois s’étaient progressivement couvertes de broussailles. Il a été demandé de mettre en place un plan de maintien de l’ouverture de la vallée. Un projet de pâturage avec des bovins de race Galloway a permis d’améliorer la situation. Les bovins broutaient régulièrement sur les prairies et ameublissaient le sol.

La gestion par pâturage empêche l’aggravation de l’embroussaillement et son cortège d’effets néfastes sur la protection des milieux et des espèces. En outre, les prairies de la vallée du Leinbach sont surtout des prairies inondables, humides, voire marécageuses, qui revêtent une importance majeure pour la protection de la nature. On y trouve aussi quelques rares prairies à fromental sur sol acide.

En 2008, l’éleveur de bovins Galloway les a retirés de la vallée, de sorte qu’il y a eu une interruption de deux ans dans le pâturage. Des espaces ouverts ont recommencé à s’enfricher.

Deux ans plus tard, deux éleveurs de Hochspeyer et de Waldleiningen ont repris le pâturage. Depuis, le fond de vallée est subdivisé en six parcelles sur lesquelles paissent des chevaux de race Haflinger et des bovins de race Highland.

Français