Vous êtes ici

Station 8: L’épuration des eaux

Pourquoi faut-il épurer les eaux usées?

Tous les êtres humains produisent des eaux usées, que ce soit en prenant leur douche quotidienne, en lavant leurs vêtements ou en faisant la vaisselle. Les eaux usées des ménages contiennent donc de nombreuses substances qui altèrent la pureté de l’eau. Si ces eaux sales étaient rejetées telles quelles dans les cours d’eau ou dans les lacs, cela nuirait grandement à l’environnement. Il est donc nécessaire d’épurer les eaux usées, tant pour des raisons d’hygiène et d’esthétique que pour la protection des eaux.

Comment fonctionne une station d’épuration ?

Illustration: [Prof. Blumes BILDUNGSSERVER 2004; changé]

Les eaux usées résidentielles sont évacuées par les égouts vers une station d’épuration. Elles passent d’abord par des grilles qui retiennent les déchets solides d’une certaine taille comme les branches, le papier et les bouteilles. L’eau passe ensuite dans un dessableur où les minéraux sédimentables tels que le sable et les graviers sont séparés. Ils s’accumulent au fond et peuvent être évacués. Dans le bassin de décantation primaire, l’eau est retenue jusqu’à ce que les matières granuleuses et floculées se déposent au fond. Elles constituent ce que l’on appelle les boues primaires. Celles-ci sont évacuées vers l’unité de traitement des boues. Le bassin d’aération et le clarificateur vont de pair. Dans le bassin d’aération, les eaux font l’objet d’une épuration biologique. Des micro-organismes sont mis en contact avec l’eau. Ils absorbent les matières organiques dissoutes dans cette dernière et les transforment en composés inorganiques (eau, sels, gaz carbonique). Après un long séjour, l’eau chargée de boues est ensuite transférée dans un clarificateur. Les boues activées s’y déposent. Une partie est recirculée vers le bassin d’aération, tandis que le reste (boues secondaires) est acheminé vers le traitement des boues. L’eau qui sort du clarificateur est filtrée puis rejetée dans un cours d’eau.

Dans l’unité de traitement des boues, les boues primaires et secondaires sont déshydratées, c’est-à-dire que l’on réduit leur teneur en eau. Elles sont ensuite transférées dans un digesteur. Dans ce récipient étanche, les boues subissent une fermentation anaérobie (sans oxygène) et produisent des gaz de fermentation. Ces gaz peuvent être stockés et fournir de l’énergie pour le fonctionnement de la centrale. Après quatre semaines, les boues sorties du digesteur ont fini de fermenter et sont inodores. Elles peuvent être épandues dans les champs comme engrais ou faire l’objet de traitements complémentaires (déshydratation, incinération, mise en décharge).

 

Français